Les ingénieurs
facilitateurs du raccordement électrique

Les ingénieurs <Br> facilitateurs du raccordement électrique  - H2Air

Fraîchement diplômée de l’ESIEE après avoir été en alternance au sein de H2air,
Lauretta Eboué rejoint l’équipe raccordement.

Si Mohamed Ghaylan en est le responsable de service depuis 2015.

Quelles sont vos missions ?

L’ingénieur raccordement facilite l’intégration sur le réseau électrique de la production éolienne et photovoltaïque de H2air. Au sein de la filière, nous participons aux groupes de travail visant à augmenter le taux de pénétration des énergies renouvelables, à réduire les délais de traitement des raccordements et des réalisations des travaux. Nous sommes attentifs aux innovations du secteur de l’énergie, telles que le stockage, la régulation réactive ou l’autoconsommation. Nous assurons une veille sur les aspects réglementaires. En effet, nous garantissons le respect des exigences contractuelles de nos installations et négocions ensuite la meilleure solution de raccordement en termes de coûts et de délais de raccordement, ce qui est stratégique pour le financement et la réalisation du projet.

A quel moment des projets intervenez-vous ?

Nous travaillons avec les responsables de projets au moment de l’étude de faisabilité, en réalisant un état des lieux des possibilités de raccordement à proximité, en fonction de la distance et de la puissance disponible. Nous calculons les pertes afin de compléter l’étude de gisement. En lien avec l’équipe construction, nous fournissons une étude de raccordement indispensable au dossier de demande d’autorisation. Une fois le projet autorisé, nous pouvons alors solliciter les demandes de raccordement, les suivre auprès des gestionnaires de réseau et garantir le respect des exigences réglementaires. Lors de la préparation du chantier, nous assurons le transfert entre les équipes projets Enedis, le service construction et ses prestataires. Le parc mis en service, nous nous chargeons de la procédure auprès d’EDF OA concernant l’obligation d’achat de l’électricité. Enfin, nous nous chargeons des différents contrats d’accès au réseau de distribution. Nos collègues de l’exploitation prennent ensuite le relais !

Comment a évolué votre métier ?

La forte pénétration du renouvelable dans le mix électrique a fait évoluer les visions des gestionnaires de réseaux, qui sont dorénavant des acteurs incontournables de la transition énergétique. Les producteurs sont désormais très impliqués dans l’élaboration de nouveaux processus de raccordement. Nous sommes force de proposition en termes de nouvelles solutions comme le taux d’intégration, les hypothèses d’études ou la quote-part. Par ailleurs, l’évolution des mécanismes de rémunération de la production nécessite une adaptation de nos métiers vers plus d’internalisation de compétence. La construction de postes privés avec plusieurs producteurs constitue un vrai défi de conception et de responsabilité.

 

DÉCOUVREZ NOS AUTRES PORTRAITS